Notre foie, un organe à protéger pour éviter qu’il ne soit en crise !

Le foie est un organe discret qui reste silencieux même quand il est trop sollicité, engorgé et qu’il se dégrade.
Les perturbations rencontrées à son niveau se font souvent sans douleur car cet organe n’est pas innervé.

Son rôle principal est de filtrer le sang. Il est souvent mis à rude épreuve quand on sait qu’il élimine les déchets, nous aide à digérer les graisses et capture les toxines qui se retrouvent dans notre corps quand on mange, consomme de l’alcool, fume ou que l'on prend des médicaments.

C’est une véritable "station d'épuration high-tech" qui est capable de filtrer les microbes, les toxines et les polluants !

Utiliser les super-pouvoirs du foie, c’est gagner des années de vie en bonne santé !

L'ennemi numéro 1 du foie, c'est le « trop".

Nous commençons souvent la journée par des petits déjeuners trop sucrés : dès le matin, le foie s'active, libère le sucre dans le sang et veille à maintenir le taux de glycémie à max. 1,20 g/l. Environ 2 heures plus tard, surgit une petite hypoglycémie, qui nous donne envie de grignoter du sucré et vient alourdir encore l’activité du foie, avec pour risque la transformation du sucre sous forme de graisses (puisque les réserves de sucre sont trop pleines).

 Nous sommes sans cesse confrontés à une alimentation déséquilibrée (soda, apéro, plats préparés) et avons tendance à consommer trop gras, trop riche mais aussi trop souvent car même s'il s'agit de petites quantités, nous ne laissons jamais notre foie au repos.

Le danger : un risque de surcharge graisseuse, appelée stéatose.

Mais il n'est jamais trop tard pour faire du bien à notre foie ! 
Même fatigué, même gras, il peut se régénérer !

L'autre ennemi juré du foie, c'est l'alcool...

Ne pas dépasser 2 verres de vin par jour et dix verres par semaine, en évitant de boire tous les jours ! L’abstinence est un critère important !

Le foie peut se requinquer rapidement d'une cuite exceptionnelle,
mais pas à répétition ! 

En quantité excessive, l'alcool finit par détruire ses cellules : 

Si le foie est forcé de neutraliser l'alcool de façon continue, les cellules hépatiques peuvent être détruites ou altérées, entraînant des dépôts graisseux (stéatose hépatique) et des problèmes plus graves, comme l'inflammation (hépatite alcoolique).

La prise de médicaments, surtout de manière chronique, est également une source d’activité intense pour notre foie ! 

On parle alors de risques hépatotoxiques pour certains d’entre eux comme le paracétamol, les anti-inflammatoires, certains antiarythmiques, antibiotiques ou antidépresseurs.

Quels sont les signes qui alertent et nécessitent une détoxification du foie ?

Lourdeurs digestives

Nausées

Teint brouillé

Migraine

Langue chargée

Fatigue...

Notre solution : le B.St-Joseph Foie

B.St-Joseph Foie a été spécifiquement formulé pour améliorer la digestion en stimulant les différents organes digestifs et en favorisant l’élimination des toxines.  

B.St-Joseph Foie, une formulation bien étudiées qui va agir en profondeur sur la sphère hépatique et biliaire, grâce à la synergie d’action entre nutriments et extraits de plantes spécifiques :

  • Le pissenlit et l’artichaut soutiennent le foie et les fonctions biliaires et facilitent ainsi la digestion des graisses et la détoxification.

  • Le chardon-Marie aide à protéger le foie et les cellules hépatiques contre le stress oxydatif.

  • Riche en vitamines B1, B2 et B6 qui contribuent à un métabolisme énergétique normal.

En savoir plus


B.St-Joseph Foie se déguste pur, comme un dessert ou mélangé à un yaourt ou une compote.

Dose journalière : 2 cuillères à soupe.

Pour renforcer votre programme détox 

Le magnésium, notre allié détox !